Exotisme nordique, juste un zeste

 
<< < Un zeste d'exotisme nordique ? P

Vous saviez déjà que j'y étais née, ou peu s'en faut, alors vous trouverez normal que je vous en reparle, de la Suède.
En bien, évidemment :)


Illustration
Place au centre de Gamla Stan, dans le vieux Stockholm.
Jason W a i n

La Scandinavie vous branche ?

Des enviés d'émigration ?

Pour savoir tout sur les détails vraiment utiles comme le prix du pain et celui de l'électricité, voyez le forum d'un de mes complices-en-WRI, SUEDE, - et des photos, des photos, des photos ...

Photos-Suede.com




Quand l'homme de chez-nous-en-france lève le regard vers l'horizon, c'est toujours vers le sud.

Vers le soleil, vers les berceaux présumés de l'humanité et de la civilisation.

En vérité, cet ajustement automatique de la perspective est dû à un phénomène géostratégique : l'homme de chez-nous-en-France sent bien qu'il vit très loin au nord du monde, comme un regard sur n'importe quelle mappemonde peut le confirmer.

Du coup, ce qui existe dans son nord à lui, dans son dos, ne l'intéresse guère, il a volontiers l'impression que ça n'existe pas, ou au moins que ça ne le concerne pas, il se sent plus proche des gens et des moeurs du sud.

Dans son Nord, il fait froid et gris, c'est peuplé de sauvages blonds aux moeurs étranges qui parlent bizarrement.

Son intérêt va vers le Sud, territoire de vacances et de découvertes qu'il ne désespère pas de civiliser à sa mesure à lui.

...

J'aime bien Stockholm.

Déjà, c'est une ville plate, non encombrée par des murs de gratte-ciels - Londres est comme ça aussi.

Et aussi, c'est une ville construite sur des îles.
Quatorze îles.

Dans le vent du nord de ce mercredi 25 janvier, il fait moins trois degrés sous zéro, et c'est grand soleil.

Sur l'avenue Katarinavägen, on peut voir une main géante, sculptée dans le granit.
C'est le monument à la mémoire des 500 Suédois partis se battre en Espagne dans les Brigades internationales, entre 1936 et 1938.

Tu me dis où il est, chez toi, le pendant de cette statuaire ?

C'est ce que me demande ma cousine, qui habite à Bogesund, au milieu des arbres et près de l'eau.
Je ne sais pas quoi lui répondre.

Parce que c'est là aussi, chez moi.

Déjà que la vraie fête nationale, pour les Suédois, c'est la Saint-Jean d'été ... pas le 6 juin mais le 24 :)
Vous finirez par tout comprendre de mes attitudes, amis lecteurs :)

Je vais essayer de vous vendre un peu la Suède :)
C'est un pays très organisé, et par le fait, très sécurisant.

Cela déplairait à un esprit latin s'il n'y avait d'énormes compensations.
Des détails qui font le bonheur au quotidien.

Par exemple, les enfants de moins de quinze ans ne paient pas le train.
Par exemple, l'accès à la propriété est favorisé à tel point qu'un chômeur peut acheter sa maison. En corollaire, les locations sont très chères.
Les produits essentiels, comme l'énergie, sont extrêmement bon marché.
Par contre, les produits considérés comme du luxe sont hors de prix.

C'est ce qui donne à la Suède la réputation d'une destination coûteuse.
Les bars, les restaus, ce genre de trucs oui, c'est cher, mais l'habitant n'en consomme guère, ce n'est pas dans les coutumes.
Mais toutes les activités extérieures ne sont pas forcément onéreuses, par exemple la plupart des musées sont entrée gratuite.

L'esprit est différent de celui du sud, c'est évident.

Le contrôle social est omniprésent.
Ce n'est pas en Suède que tu verrais un garnement taguer un mur sans qu'aussitôt des adultes l'interpellent.

Cette attitude va très loin.
Si tu ne mets pas tes poubelles au jour prévu plusieurs fois de suite, ne t'étonne pas de voir débarquer un voisin sympa qui te demandera ce que tu en fais, de tes déchets ...

Le tri sélectif des déchets par le consommateur est exemplaire, on démonte les bouchons de plastique des briques de jus de fruit - par exemple -, et les canettes sont consignées.

Ordre, rigueur, respect, écologie, espace, ... et la Suède est non-fumeurs depuis longtemps :)
Je ne conseille pas aux nezdbeux de s'y rendre en touristes, il y a des dépaysements par trop choquants :)

Certains pourraient défaillir en constatant l'absence de toute publicité en ville :)

Ou en apprenant que la plupart des bus roulent à l'alcool :)

Ou que tu ne paies pas le bus si tu as un enfant dans un landau :)

Ou en voyant que la vente d'alcool en bouteilles est réservée à certains magasins qui, le samedi, ferment à quinze heures :)

Hé oui, certains en rêvent, d'autres l'ont fait :)

Tout cette sécurité est très loin d'être le résultat d'une quelconque sarkhoze ou d'un fliquage forcené.

C'est plutôt le résultat de la nature profonde des gens.
En Suède, personne ne se retranche à l'abri d'une Histoire lumineuse ou colonialiste, chacun serait plutôt modeste quoique conscient de ses mérites.

Le fait, c'est que tu peux compter sur les gens, ils sont toujours disponibles pour les autres, pas du tout repliés sur eux-mêmes.
J'ai rencontré des touristes nezdbeux qui considèrent cette attitude comme de la simplicité naïve - il faut vraiment être conditionné néo-libéralisme pour penser que la gentillesse spontanée, c'est débile.

La Suède actuelle est la séquelle d'un socialisme à visage humain, c'est du social-démocrate, et même, vu d'ailleurs, c'est un modèle.

Comme tous les pays du Nord, le Royaume de Suède est accueillant pour les étrangers et il y a de la place pour les immigrants.

Le pays n'échappe cependant pas aux problèmes standards mais plutôt que vous donner un avis qui serait partial - le mien -, je préfère vous renvoyer à l'analyse récente d'un praticien local qui, en plus, écrit très bien : Jean-Paul Pouron

Et si vous avez le temps, lisez les Chroniques de Fanny, notamment celle de novembre 2005 :)

Une prochaine fois, je vous raconterai la vie nocturne pour les jeunes en Suède.

© 2006 - Sarah le Hardy


C'est le 24 juin, la Saint-Jean.
On fera Venise avant cela :)

<<< Index << Rides éphémères < Prev > Next

Découvrez quelques livres de Sarah le Hardy

Illustrations © the noticed authors

All other materials copyright